Rechercher

4 conseils pratiques pour combattre l’éco-anxiété au travail

Mis à jour : sept. 2


Fonte des glaces, feux de brousse, effondrement de la biodiversité, pollution de l’air et des océans… autant de facteurs pouvant révéler ou aggraver notre sentiment d’éco-anxiété. Alice Desbiolles, médecin de santé publique, spécialisée en santé environnementale, définit l’éco-anxiété comme une “souffrance morale qui touche certaines personnes face à la destruction de la planète et de la biodiversité”.


Un sondage YouGov pour Le HuffPost LIFE* révèle que pour 51% des français, le réchauffement climatique est une source d'angoisse, cette part atteint 72% chez les 18-24 ans. Cette souffrance, qui touche une part grandissante de la population et semble concerner plus particulièrement les jeunes générations, est en passe de devenir un réel enjeu RH en terme d’intégration et de rétention des talents, notamment chez les plus jeunes recrues qui sont les principales parties prenantes de l’entreprise de demain.


La crise du Covid 19 n’ayant pas amélioré la situation, nous avons décidé de nous pencher sur ce problème et de vous donner quelques clés pour transformer ces angoisses en forces motrices de changement.


Voici nos 4 conseils pour combattre l’éco-anxiété au travail :


1. Créer une Green Team


Créer une Green Team est un excellent moyen d’augmenter l’engagement de vos collaborateurs et de consolider votre culture d’entreprise.

Une Green Team, c’est un groupe d’employés volontaires qui s’engage à améliorer l’impact environnemental de son entreprise. Se réunissant une ou deux fois par mois, la team s’engage généralement sur deux grandes thématiques :

  • Trouver des solutions pour réduire l’impact environnemental de son entreprise.

  • Sensibiliser ses collègues aux problématiques environnementales tout en proposant des solutions à appliquer à la maison.

En créant un espace dédié à la prise de parole et à l’action, vous créez des conditions propices à l’empowerment de vos collaborateurs qui pourront ainsi s’exprimer publiquement sur les sujets qui les préoccupent et agir en alignement avec leurs valeurs.


Enfin, avoir une Green Team c’est aussi bénéficier d’une diversité d’idées et de solutions pour transformer votre entreprise tout en ayant un réel soutien interne dans l’application de vos politiques RSE, alors pourquoi s’en priver ?



2. Favoriser les contacts avec la nature


Combien de temps passé en nature vous faut-il pour ressentir un réel sentiment de bien-être psychologique et de bonne santé physique ?


...120 minutes très exactement !


Dans une étude* menée sur 20.000 individus, l’équipe du Dr Mathew White de l’Université d’Exeter Medical School à découvert que les personnes qui passaient plus de deux heures par semaine dans un parc ou autre espace naturel déclaraient ressentir un sentiment de bien être bien supérieur à ceux qui n’avaient pas dépassé cette limite des 120 minutes. Plus frappant encore, ce résultat s’est confirmé pour toutes les catégories testées : jeunes, vieux, riches, pauvres, urbain, ruraux, etc. Il semblerait qu'être en contact avec la nature ne soit pas simplement un “plus” mais une condition nécessaire de notre bien être à tous.


Il est donc primordial de s’assurer que vos collaborateurs passent suffisamment de temps en extérieur pour se ressourcer et éviter le burn out, surtout en ces temps ou le télétravail à tendance à accentuer l’enfermement. Et pour ceux qui ne travaillent pas depuis chez eux, pourquoi ne pas organiser vos prochaines réunions ou déjeuners d’équipe dans un parc ?


D’ailleurs les japonais n’ont pas attendu le Dr Mathew pour s’adonner à leur pratique favorite : le Shinrin-yoku ou “bain de forêt”, forme de thérapie naturelle ayant émergée au début des années 1980 au Japon.




3. Combattre l’isolement


Avant la crise du Covid 19, nous avions déjà l’habitude de vivre des expériences digitales, la livraison de repas à domicile, netflix, les applications de rencontres, le télétravail, etc. et le confinement a réellement accéléré ces tendances, allant jusqu’à digitaliser nos cours de Yoga, nos concerts et nos fêtes d’anniversaires ! Cette digitalisation accrue de nos expériences de vie apporte quelques commodités, certes, cependant elle peut accentuer un sentiment d’isolement et aggraver l’éco-anxiété chez certaines personnes. Aujourd’hui plus que jamais, il nous faut recréer du lien.


Pour créer du lien en ces temps de télétravail vous pouvez commencer par organiser des rituels quotidiens pour baliser les journées, organiser des pauses café ou déjeuners virtuels pour favoriser les discussions informelles ou encore proposer des challenges virtuels pour conserver l’esprit d’équipe.


Vous pouvez également offrir à chacun de vos employé.es une plante d’intérieur différente puis programmer un atelier en ligne pour apprendre à réaliser des boutures à la maison. Il vous suffit ensuite d’encourager les employés qui le souhaitent à se partager leurs boutures pour agrandir leur collection et créer du lien entre amateurs et amatrices de plantes vertes.


Et parce que nous croyons sincèrement en notre produit (moment de publicité décomplexée 😅), vous pouvez tout simplement offrir à vos employés des sachets de bombes à fleurs et les inviter à se réunir en famille ou entre amis pour les disperser ensemble. Ils profiteront ainsi du contact social de leurs proches, d’un bol d’air frais revigorant et ils se sentiront fiers d’avoir agit en faveur de l’environnement.





4. Proposer des ateliers de « pleine conscience » (ou « mind­fulness », en anglais)


Vous ne pouvez pas contrôler toutes les sources d’éco-anxiété et même si agir sur le plan individuel est important, il y a des limites que vous ne pourrez pas franchir malgré toute votre bonne volonté. Par contre, vous pouvez contrôler la façon dont vous réagissez par rapport aux situations présentes et la “pleine conscience” et la méditation peuvent vous aider à créer ce sentiment de calme et à bâtir de la résilience, ce qui permet de répondre aux problèmes extérieurs avec sérénité et ainsi mieux gérer son éco-anxiété.


La “pleine conscience” est un processus qui consiste à entraîner votre esprit pour vous inscrire dans l’instant présent, vous rendant de fait plus réceptif aux contextes et différentes perspectives. Utilisée dans près de 400 hôpitaux dans le monde, cette pratique est en plein essor et le monde de l’entreprise s’y intéresse de plus en plus. Suite au confinement, de nombreuses entreprises et organisation ont offert des ateliers de pleine conscience afin d’équiper leurs collaborateurs avec les bons outils pour naviguer dans ces temps de crise.


En proposant ce type d’atelier, nous seulement vous aider vos collaborateurs à mieux gérer leur anxiété mais vous créez aussi un espace social dans lequel ils se sentiront en confiance pour parler de leurs angoisses ouvertement, sans craindre d'être jugé, renforçant ainsi l’esprit de communauté au sein de vos équipes.




Pour conclure, la direction et les managers ont bien entendu un rôle clé à jouer en ces temps de crise mais le rôle des collaborateur est tout aussi important. En s’impliquant et en étant force de proposition, ils sauront faire naître les opportunités et permettre à leur entreprise de traverser les épreuves. Et surtout n’oubliez pas que les liens que vous créez en cette période difficile persisteront à l'avenir et que tout le monde en sortira grandit.



* https://fr.yougov.com/news/2019/10/23/etude-speciale-eco-anxiete-le-huffpost/

* https://www.nature.com/articles/s41598-019-44097-3#Tab1


78 vues

   

Contactez-nous

Pour toute question, demande de devis, ou suggestion, contactez-nous

au 06 50 58 92 99 ou avec le formulaire ci dessous. Merci !

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône

SARL Grainette - Siège social :  45 allée Albéniz 13008 Marseille - FRANCE - 06 50 58 92 99

Atelier de fabrication : Grainette (chez ESAT ROUET) - 54 rue Gaston de Flotte 13012 Marseille - FRANCE